Administration fédérale admin.ch
Département fédéral des affaires étrangères
Direction du développement et de la coopération DDC
La DDC de par le monde

Visitez les sites Web des bureaux suisses de coopération.

Suisse
Suisse 
Recherche:
Projets concrets
Vidéos
Les violences faites aux femmes, une entrave au développement

Même le ciel ne pleure plus
Recueil photographique de témoignages

8 août au 11 november 2011: Bâle, Zurich, Lucerne, Berne, Genève
Galerie de photo et exposition de photos "Versehrt doch klaglos -­ die Frauen im Kongo machen weiter"

11 août 2011, Zurich
Dossier sur la manifestation "Les violences faites aux femmes, une entrave au développement"

Voyage

Voyage en Afrique de la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey
Africa_210_110.jpg
La Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey s'est rendue en RD du Congo et en Tanzanie.
La coopération au développement, en particulier dans le domaine de la santé, était au centre de ce voyage.

Informations complémentaires

 

Grands Lacs (Rwanda, Burundi, République Démocratique du Congo)

Site internet du Bureau de coopération (DDC) Grands Lacs (Rwanda - Burundi - République Démocratique du Congo): www.cooperation-suisse.admin.ch/grandslacs

afr_grosse_seen.gifLa coopération suisse au développement est active dans quatre thèmes prioritaires dans la région des Grands Lacs: l’accès de la population aux services de base (santé, hygiène), le développement d’une économie locale génératrice d’emplois et de revenus, la protection des civils et la consolidation des processus démocratiques. La DDC coordonne ses actions au Rwanda, au Burundi et en République démocratique du Congo (RDC) au moyen d’une stratégie régionale.

Le Rwanda, le Burundi et la RDC restent à ce jour des pays confrontés à la pauvreté. Ce contexte de précarité favorise, dans le cas du Burundi et de la RDC, une instabilité politique et des conflits récurrents. La DDC conçoit qu’une stabilisation d’ampleur régionale est indispensable pour le bien-être des populations concernées : les destins des trois pays sont en effet largement interdépendants si l’on pense aux échanges économiques transfrontaliers existants ou aux rébellions qui se déplacent d’un territoire à l’autre. La pacification de la région passe par un renforcement de la légitimité des institutions. Conformément à son mandat d’intervention prioritaire dans les contextes fragiles, la DDC s’emploie à épauler les autorités du Rwanda, du Burundi et de la RDC dans leurs fonctions principales : offrir aux populations une sécurité maximale, des emplois et des services de base de qualité.

Coopération internationale de la Suisse 2011
Mio. CHF
2012
Mio. CHF
2013
Mio. CHF
DDC
Coopération bilatérale au développement 20.98 29.04 31.10
Aide humanitaire 8.22 10.57 12.66
Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)
Coopération et développement économiques
Total DDC/SECO 29.20 39.61 43.76
Autres départements et offices fédéraux
Division Sécurité humaine et direction du droit international public du DFAE 2.31 2.63 3.82
Autres divisions du DFAE (DOI, DASF, etc) 1.51 0.79 0.90
Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) 1.07 1.82 1.90
Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) 0.03
Total des autres offices fédéraux 4.89 5.24 6.65
Cantons et communes 0.71 1.29 ..
Total 34.80 46.14 50.41
Montants DDC sans les contributions de programme aux ONG suisses
.. = non disponible | – = montant nul ou montant < 5'000 CHF

N.B. Les contributions humanitaires pour les personnes originaires de la région des Grands Lacs réfugiées en Tanzanie sont comptabilisées sous l'aide humanitaire de la Tanzanie

Accès aux services de base
Appui aux systèmes de santé publique
Trois programmes d'appui au système de santé sont mis en œuvre au Rwanda, au Burundi et dans la Province du Sud Kivu (RDC). Dans les trois pays, la DDC opère auprès de 240 structures de soins locales en vue d’améliorer leurs capacités de gouvernance, leur équipement en infrastructures et médicaments et, ainsi, la qualité des soins fournis à la population. Dans les zones d’intervention de la DDC, les taux de mortalité maternelle sont passés en moyenne de 120 à 80 décès sur 100 000 naissances vivantes. Au Rwanda, la DDC a soutenu depuis 2002 l’introduction d’une assurance maladie dont bénéficie aujourd’hui plus de 90% de la population.

Soutien psychosocial
Compte tenu des actes de violence passés ou quotidiens que les populations de la région des Grands Lacs ont à affronter, la DDC œuvre depuis une dizaine d’années dans la prise en charge psychosociale de femmes et hommes victimes de violences sexuelles et psychologiques. L’action initiée par le domaine de l’Aide humanitaire est aujourd’hui poursuivie par un programme régional de coopération. Depuis le lancement de ce dernier en 2011, l’intervention coordonnée de sept organisations partenaires a permis à plus de 15'000 femmes et hommes de recevoir un soutien. L’approche communautaire retenue permet aux victimes de se reconstruire une santé psychique et physique ainsi que de se réintégrer socialement et économiquement.

Eau et assainissement
La DDC maximise les chances pour la population de recevoir des soins de santé de qualité à travers un programme complémentaire d’assainissement des structures sanitaires prises en charge à l’échelle de la région. Les patients ont ainsi accès à une eau potable et à des infrastructures garantissant une hygiène minimale.

Développement économique
Formation professionnelle et diversification des emplois
Pays enclavé et encore largement dépendant d’une agriculture de subsistance, le Rwanda a un urgent besoin de diversifier son économie. Un double programme mis en œuvre dans le pays renforce la qualité de la formation professionnelle offerte aux populations rurales et développe des techniques de production de matériaux de construction durables. En plus de minimiser l’impact du développement économique sur l’environnement, ces nouvelles techniques de production offrent aux Rwandais de nouveaux débouchés professionnels, au-delà des seules activités agricoles. Quatre centres de formation professionnelle ont été construits et équipés dans la Province de l’Ouest du Rwanda et six nouveaux curricula de base (en maçonnerie, électricité, menuiserie, soudure, plomberie et mécanique d’automobile) élaborés en étroite collaboration avec le secteur privé.

Sécurité alimentaire
La DDC vise en parallèle une intensification de la productivité agricole et le développement de marchés locaux pour améliorer les revenus et les pratiques nutritionnelles des plus pauvres. Un projet soutenu par la DDC rend l’environnement plus favorable au commerce des petits producteurs. La Suisse offre par ailleurs une aide humanitaire aux populations déplacées de la RDC, du Rwanda et du Burundi en contribuant financièrement aux opérations du Programme alimentaire mondial dans la région.

Protection des civils
Le domaine de l’Aide humanitaire intervient à plusieurs niveaux pour assurer la protection et l’accès aux services de base des populations vulnérables de la région des Grands Lacs. Les réfugiés, déplacés internes, familles d’accueil, femmes et enfants font l’objet d’une attention particulière. La Suisse contribue financièrement à de nombreux programmes mis sur pied par des organisations partenaires, internationales (CICR, Organisation internationale pour les migrations) et onusiennes (Programme alimentaire mondial, HCR, UNICEF, Bureau de la coordination des affaires humanitaires). Des experts du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA) sont mis à disposition selon les besoins. L’Aide humanitaire cofinance également des projets mis en œuvre par des ONG suisses et internationales. A titre d’exemple, l’Aide humanitaire appuie depuis plusieurs années une initiative visant à mettre sur pied un réseau de médecins africains spécialistes en chirurgie plastique et reconstructive en vue de soigner des victimes de la guerre.

Processus démocratiques
Sécurisation foncière
Au nord du Burundi et dans la Province du Sud Kivu (RDC), la DDC offre un appui aux services fonciers communaux chargés de l’enregistrement des terres. Les citoyens concernés obtiennent avec plus de facilité des titres de propriété ; le cas échéant, des groupements villageois sont invités à participer directement à la résolution de conflits liés aux terres. Les expériences menées sur le terrain permettent à la DDC de conseiller les autorités provinciales ou nationales dans l’établissement de leurs politiques foncières. Le Burundi a par exemple adopté en 2011 un nouveau Code foncier inspiré d’un modèle de gestion décentralisée des terres promu par la DDC.

Dialogue démocratique
L’action du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans les Grands Lacs s’effectue de manière coordonnée entre la DDC et plusieurs collaborateurs et ressources de la Direction politique. Depuis 2006, le DFAE s’engage, à travers sa Division Sécurité humaine (DSH), pour la promotion de la paix, la prévention des conflits et le respect des droits de l’homme dans la région. La DSH collabore avec les gouvernements, la société civile et des organisations internationales. Deux conseillères, basées à Bujumbura et à Kinshasa, assurent le suivi du programme sur place. L’accent est mis sur la promotion du dialogue comme outil de gouvernance démocratique. La présidence suisse de la « Configuration Burundi » de la Commission de Consolidation de la Paix des Nations Unies offre une voie additionnelle de soutien à la paix au Burundi.

Histoire de la coopération
Un engagement fidèle dans un contexte volatil
La Suisse est présente depuis 1963 dans la région des Grands Lacs, à commencer par le Rwanda auquel la Suisse offrit une assistance technique dès son accession à l’indépendance. Par leur présence sur le terrain, les premiers coopérants suisses contribuent alors au succès d’une coopérative locale de transport et à l’établissement d’un important réseau de banques populaires inspirées des caisses Raiffeisen. La DDC développe également le potentiel agricole et sylvicole du Rwanda.

Durant les années 1990, les nombreux conflits armés qui ravagent successivement le Rwanda (1990-1994), le Burundi (1993-2000) et la RDC (1996-2001) imposent à la Suisse de transformer ses contributions en aide humanitaire. Celle-ci perdure jusqu’à nos jours, mais la majorité des fonds alloués par la Suisse à la région des Grands Lacs est aujourd’hui à nouveau dédiée à des projets de développement visant l’établissement et la consolidation d’une paix durable.


Informations contextuelles région des Grands Lacs

Chiffres et faits
Rwanda
Burundi
RDC
Superficie
Population
Taux annuel de croissance démographique (depuis 1990)
Espérance de vie femmes / hommes
Taux d’analphabétisme des adultes femmes / hommes
Produit intérieur brut PIB par habitant
Part de la population disposant de moins de 2 USD / jour
26'340
9.7

2.8

52 / 48

34 / 25

458

90
km2
millions

%

ans

%

USD

%
27'830
8.1

3.0

52 / 49

40 / 28


144


93

km2
millions

%

ans

%

USD

%
2'344'860
64.3

2.7

49 / 46

44 / 22

130

..
km2
millions

%

ans

%

USD

%
Source : World Development Indicators 2010 de la Banque mondiale

.. = non disponible

Informations contextuelles fournies par la BBC: Rwanda

Informations contextuelles fournies par la BBC: Burundi

Informations contextuelles fournies par la BBC: RDC


Adresse locale de la DDC:

Grands Lacs (Rwanda - Burundi - République Démocratique du Congo) (Kigali)

Bureau de la Coopération Suisse au Grands Lacs
c/o Ambassade de Suisse
B.P. 597
Kigali
Rwanda

Téléphone +250 252 57 55 34
Télécopieur +250 252 57 24 61
Courrier électronique kigali@sdc.net
Page Web www.cooperation-suisse.admin.ch/grandslacs

Informations complémentaires et documentation

'Vous trouverez ici des publications plus détaillées, des liens, des documents et des articles d'actualité; sur la coopération suisse au développement ainsi que sur l'aide humanitaire dans ce pays